Salon international de Chasse et Pêche et protection de l'Environnement

المعرض الدولي للقنص والصيد وحماية البيئة

du 4 au 6 Decembre 2020
CLUB DE TIR DE MARRAKECH

La 3ème édition du Salon international Chasse – Pêche – Environnement – SICPE Maroc, est prévu du 4 au 6 Decembre prochains, au Club de Tir de Marrakech.

Notre agence est fière d’avoir organisé le premier salon post covid, à Oujda, les 10 et 11 juillet derniers, en ayant appliqué le premier protocole de dispostif anti covid 19 dans un salon professionnel.

C’est ce protocole qui sera mis en place, après accord des autorités locales, pour assurer une expérience unique à nos exposants et participants. 

L’actualité dramatique que nous vivons a obligé les salons espagnol – Cinegetica, et français, à Mantes la Jolie, à être reportés à la dernière minute. Le Game Fair semble maintenir ses dates mi juin, en faisant le pari que la pandémie du Covid 19 serait passée, ce que nous espérons tous.

Sicpe Maroc avait dans son édition de 2019 en septembre dernier mis en ouverture de ses conférences le thème de la zoonose. Prémonitoire ? Dr Brahim Haddane et son collègue de France, Romain Lasseur, ont exposé les fruits de leurs expériences et de leur parcours dans le traitement des cas de zoonose et des « nuisibles ».

Trois mois plus tard la Chine et après elle le monde entier sont entrés dans le cauchemar de ce nouveau fléau, causé, d’après les investigations les plus consensuelles, par la consommation de pangolin et de chauve souris dans la province de Wuhan.

Nous avons interrogé le Dr Brahim Haddane sur ces sujets, que sa conférence avait abordé (texte disponible sur demande à la rédaction).

Pour notre éminent spécialiste « Les experts de la Biodiversité recommandent une réduction de la consommation des animaux sauvages ( Bush meat). Ebola en Afrique de l’Ouest a fait diminuer la consommation des animaux sauvages, ce qui a permis l’épanouissement de plusieurs espèces consommées par les humains.

Le SARS a contribué à la sauvegarde de plusieurs espèces d’oiseaux en Asie du Sud Est.
Le COVID 19 a obligé la Chine d’interdire la consommation d’animaux sauvages en particulier les roussettes, le pangolin, et les serpents. Les observateurs ont constaté que le climat sur la Chine s’est amélioré moins de CO2 dans le ciel et que la population des espèces animales s’est améliorée. Au Maroc les coutumes et les traditions sont complètement différentes ».

Dans une étude récente de la Banque mondiale, le lien est établi entre l’exposition aux espèces sauvages et l’émergence d’épidémies telles que le Covid 19.

« Comme le montre l’épidémie du coronavirus, les zoonoses causées par des animaux sauvages constituent une grave menace pour la santé publique, la bio-sûreté et même la sécurité mondiale. C’est probablement par le commerce illégal que les animaux infectés par le coronavirus ont été en contact forcé avec l’être humain.
La déforestation et le changement d’affectation des terres, la fragmentation des habitats, l’empiètement des activités humaines, la croissance démographique et l’urbanisation rapides sont autant de facteurs écologiques, comportementaux et socio-économiqeus qui amplifient l’exposition humaine et multiplient les risques de contagion.

Les zones où le risque de zoonose émergente est particulièrement élevé ? Les régions tropicales boisées où s’opèrent des changements dans l’utilisation des sols et où la biodiversité faunique (richesse en espèces de mammifères) est importante ; Chine et Asie du Sud-Est sont également des zones à risque connues.
Et la Banque mondiale de conclure : « La santé humaine et la santé animale sont interdépendantes et elles reposent sur la santé des écosystèmes »
SICPE Maroc pour sa 3ème édition fera le point sur les précautions à prendre pour éviter de telles situations. Mais place à la fête et au partage d’expériences ludiques !

Après la France à la 1ère édition, le Qatar à la seconde édition, SICPE Maroc fera la part belle à l’expérience cynégétique de l’Espagne, avec les conseils avisés de Monsieur Malik Laraichi, fondateur de la chasse moderne au Maroc, et grand connaisseur de l’Espagne.

DSC
DSC
DSC
DSC
DSC
DSC
DSC
DSC
DSC
Unknown-
DSC
DSC
DSC